Entretien professionnel : Une tolérance pour les retardataires
12/07/2021

Tous les 2 ans, l’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre le salarié et l’employeur. Il est destiné à envisager les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et les formations qui peuvent y contribuer.

Dans une entreprise d’au moins 50 salariés, si le salarié n’a pas bénéficié les 6 dernières années des entretiens professionnels et d’au moins une action de formation non obligatoire, l’employeur doit abonder le compte personnel de formation (CPF). Le CPF du salarié sera alors crédité de 3000 €.
En raison de la crise sanitaire, l’entretien professionnel pouvait avoir lieu jusqu’au 30 juin 2021.

Pour les entretiens d’état des lieux qui n’ont pas pu avoir lieu avant le 30 juin 2021, l’employeur a donc jusqu’au 30 septembre 2021 pour réaliser les entretiens sans encourir de sanction.

Notre pôle social peut vous accompagner dans cette mission et vous proposera un kit « Entretiens professionnels » à la rentrée.

Sources : Séminaire Stratégies & Management Annecy 2021

SECAB

Générateur de succès
Depuis plus de 25 ans, le groupe SECAB accompagne les entrepreneurs dans les domaines de l’expertise-comptable, du droit et de la gestion.
Connaissez-vous la Prime de Partage de la Valeur (PPV) ?

Connaissez-vous la Prime de Partage de la Valeur (PPV) ?

Avec de nombreux changements, elle remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite « PEPA » ou « prime Macron ». Outre le fait que ce dispositif soit pérenne, les montants susceptibles d’être exonérés ont été triplés et tous les salariés sont désormais...

Tags