Rentrée 2020 : de nouvelles aides à l’embauche
20/09/2019

En cette rentrée 2020, et afin de favoriser l’emploi des jeunes dans ce contexte de crise liée à la covid-19, le Gouvernement a créé plusieurs aides financières concernant l’embauche de jeunes salariés ou d’apprentis :

 

Aide pour l’embauche d’un jeune salarié

L’aide pour l’embauche d’un jeune salarié sera ouverte aux CDI et CDD d’au moins 3 mois conclus entre le 1er août 2020 et la fin janvier 2021.
Elle sera versée trimestriellement, pour un montant pouvant atteindre jusqu’à 4 000€ pour les contrats d’un an ou plus.

 

Conditions d’attribution :

  • Le salarié de moins de 26 ans doit être recruté en CDD d’une durée de 3 mois minimum ou en CDI
  • Le salarié doit avoir moins de 26 ans à la date de la conclusion du contrat.
  • Le contrat doit être conclu entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.
  • La rémunération de ce jeune doit être inférieure ou égale à 2 fois le Smic.
  • L’employeur ne doit pas déjà disposer d’une aide de l’État pour ce salarié. Par exemple, une aide à l’insertion.
  • Le poste concerné par l’embauche ne doit pas avoir fait l’objet en 2020 d’un licenciement économique.

À noter : l’aide devra être remboursée dans le cas où l’employeur a licencié un autre salarié sur le poste concerné.

 

Montant de l’aide :

  • L’aide est d’un montant maximum de 4 000 € par salarié de moins de 26 ans.
  • Le montant est calculé proportionnellement au temps de travail et à la durée de ce contrat. Il ne prend pas en compte les périodes d’activité partielle, ni les absences non rémunérées.
  • L’aide est versée par tranche de 1 000 € maximum chaque trimestre, pendant 1 an maximum.
  • La demande devra être faite dans les 4 mois suivant l’embauche et se fera sur une plateforme internet (SYLAE) qui ne sera ouverte qu’à partir du 1er octobre 2020.

Aide pour l’embauche des apprentis ou contrats de professionnalisation

Aide pour l’embauche d’apprentis et d’alternants en contrat de professionnalisation préparant un diplôme ou un titre de niveau master ou inférieur pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 21 février 2021aux montants suivants :

  • 5 000 € pour l’embauche d’un apprenti / alternant de moins de 18 ans
  • 8 000 € pour l’embauche d’un apprenti / alternant d’au moins 18 ans
    (ce montant s’applique à compter du 1er jour du mois suivant l’anniversaire des 18 ans de l’apprenti).

Attention : Concernant le contrat de professionnalisation, le salarié doit avoir moins de 30 ans à la date du contrat.

Par ailleurs, si vous comptez plus de 250 salariés, une seule condition : qu’il y ait au moins 5% de contrats en alternance dans vos effectifs au 31 décembre 2021.

SECAB

Générateur de succès
Depuis plus de 25 ans, le groupe SECAB accompagne les entrepreneurs dans les domaines de l’expertise-comptable, du droit et de la gestion.
Connaissez-vous la Prime de Partage de la Valeur (PPV) ?

Connaissez-vous la Prime de Partage de la Valeur (PPV) ?

Avec de nombreux changements, elle remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite « PEPA » ou « prime Macron ». Outre le fait que ce dispositif soit pérenne, les montants susceptibles d’être exonérés ont été triplés et tous les salariés sont désormais...

Tags