Pourquoi ne pas pérenniser le télétravail ?
08/03/2021

À la suite de la pandémie, et du télétravail forcé, le temps du bilan approche, des décisions sont à prendre, et la question de la pérennisation du télétravail se pose.

Les bénéfices du télétravail ont été identifiés (hausse de la productivité, diminution de l’absentéisme, réduction de certains coûts, etc)

Toutefois, le télétravail n’est pas la panacée. Il peut faire encourir des risques à l’entreprise (sécurité, dérives de sur-connexion, manque d’implication, etc.).

La décision de pérennisation du télétravail ne doit donc pas être prise à la légère.
Il est indispensable de faire le bilan du télétravail effectué durant la période de confinement, afin de construire le télétravail du « monde d’après », et d’en encadrer la pratique.

 

Encadrer la pratique du télétravail : accord, charte ou accord par tout moyen ?

La mise en place du télétravail peut se faire dans le cadre d’un accord collectif ou, à défaut, dans le cadre d’une charte élaborée par l’employeur après avis, s’il existe du CSE (comité social et économique).

En l’absence d’accord collectif ou de charte, lorsque le salarié et l’employeur conviennent de recourir au télétravail, ils formalisent leur accord par tout moyen.

 

L’accord collectif, ou dans une moindre mesure, la charte,
sont les moyens les plus adaptés en cas de télétravail régulier.
Ils permettent de diffuser au sein de l’entreprise les règles applicables.

 

Les conditions d’exercice du télétravail

Outre les mentions obligatoires prévues pour l’accord collectif ou la charte :

  • conditions de passage en télétravail, notamment des travailleurs handicapés
  • modalités d’acceptation par le salarié des conditions de mise en œuvre
  • modalités de contrôle du temps de travail ou de régulation de la charge de travail
  • détermination des plages horaires durant lesquelles l’employeur peut contacter les salariés

il est important de fixer les règles relatives au lieu du télétravail, à la sécurité informatique ou encore à la prise en charge des frais professionnels éventuellement engendrés par ce mode d’organisation de travail.

 

La mise en œuvre du télétravail peut s’avérer être une véritable opportunité pour assoir l’attractivité de l’entreprise et favoriser le recrutement et la fidélisation des salariés. 

© CSO   © INFODOC-EXPERTS

SECAB

Générateur de succès
Depuis plus de 25 ans, le groupe SECAB accompagne les entrepreneurs dans les domaines de l’expertise-comptable, du droit et de la gestion.
Connaissez-vous la Prime de Partage de la Valeur (PPV) ?

Connaissez-vous la Prime de Partage de la Valeur (PPV) ?

Avec de nombreux changements, elle remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite « PEPA » ou « prime Macron ». Outre le fait que ce dispositif soit pérenne, les montants susceptibles d’être exonérés ont été triplés et tous les salariés sont désormais...

Tags