Créer et gérer son cabinet d'avocats

Tous les avocats sont formés pour exercer leur activité en libéral. En indépendant ou en association, ouvrir son cabinet est cependant un choix exigeant. Effectivement, il faut faire le choix dans la forme juridique à adopter et maîtriser parfaitement ses obligations comptables et fiscales.

Chaque forme juridique a des obligations comptables et fiscales différentes. Le choix de la forme juridique est donc très important.

Pour vous, SECAB a détaillé les avantages et les inconvénients des formes juridiques possibles pour créer son cabinet d’avocats.

Version : Mis à jour le 02/2019

Date : 05/2018

Auteur : SECAB

Prix : GRATUIT

Format : PDF

Sommaire : 

1. Choisir la forme juridique adaptée

Entreprise Individuelle
Société : SEL, SCP ou SEP
Association
Les formalités pour chaque avocat

2. Maîtriser les obligations comptables et fiscales

Conditions de régime fiscal en Entreprise Individuelle (Obligations comptables et fiscales)
Obligations comptables et fiscales pour une SEL
Obligations comptables et fiscales pour une SCP
Obligations comptables et fiscales pour une SEP
Obligations comptables et fiscales en Association

Pour télécharger mon livre blanc, je renseigne mes informations :

* champs obligatoires

*Après avoir cliqué sur « Télécharger », vérifiez dans votre boîte mail, vous avez un nouveau message de SECAB !

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir les dernières informations en expertise-comptable, droit et nos conseils en gestion

Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez gratuitement nos meilleurs articles chaque semaine
Vos données sont importantes pour nous et ne sont pas transmises.