Love money : créer son entreprise sans ouvrir son capital

Si vous êtes porteur de projet, créateur ou dirigeant d’entreprise, vous connaissez la difficulté à trouver des fonds pour le lancement ou le développement de votre activité. Vous savez également que plus une start-up dispose de fonds à sa création plus ses chances de réussite sont élevées… En effet, d’après une étude Insee de mars 2017, 72 % des entreprises créées avec 80.000 euros ou plus de capital sont toujours en activité au bout de cinq ans, contre 54 % de celles créées avec moins de 4.000 euros.

C’est en partant de ces observations que la startup WeDoGood, principal acteur du financement en royalties en France, a développé une nouvelle offre pour les porteurs de projet. En effet, il est très commun que le premier cycle de financement se fasse dans son entourage. C’est le principe de la love money. Cette technique, très prisée des startuppers, présente néanmoins des inconvénients et ne correspond pas à toutes les entreprises.

Cet article vous présente la nouvelle offre de gestion de la love money pour les startups selon WeDoGood ! Un indice : obtenez des financements tout en restant propriétaire de votre entreprise !

 

Qu’est-ce que la Love money ?

La love money, ce sont les capitaux apportés par l’entourage personnel (famille, amis) d’un porteur de projet afin de l’aider à lancer ou développer son entreprise. Cette méthode de financement permet de collecter entre 20 000 et 50 000€ en moyenne.

Les avantages de la love money

La love money et l’ouverture de capital à ses proches est la méthode la plus répandue auprès des créateurs d’entreprise pour financer un projet. Les avantages sont nombreux :

  • Simplicité de demande
  • Demande à des personnes de confiance
  • Rapidité de la levée
  • Tremplin pour aller chercher d’autres financements
  • Avantages fiscaux :
    • Réduction d’impôt sur le revenu de 18% dans la limite de 50 000 €
    • Réduction d’ISF de 50 % du montant investi dans la limite de 90 000 €

Les inconvénients de la love money

Si vous passez par la love money en tant que porteur de projet, cela implique que vos proches auront investi dans votre projet. Par conséquent, vous vous retrouverez à partager la gouvernance de votre entreprise. Cela implique donc quelques inconvénients :

  • Objectifs différents et déséquilibre de l’implication entre les personnes
  • Temps supplémentaire à consacrer à l’organisation et la gestion des rassemblements de vos associés
  • Montant du financement restreint dû à la recherche de personnes de confiance
  • Rigueur de l’étude de marché insuffisante dû aux contraintes moins importantes

 

Pourquoi WeDoGood propose aux créateurs de ne pas ouvrir leur capital ?

WeDoGood est une start-up rennaise de trois salariés. Elle est de loin le principal acteur du financement en royalties en France. WeDoGood cible principalement les entreprises qui répondent à des besoins sociaux et environnementaux. Depuis son lancement en 2014, 32 projets ont été financés pour un montant cumulé légèrement supérieur à un million d’euros.

Le principe

Une fois la levée de fonds réalisée, les entreprises commencent à vendre leurs produits et à en reverser une part, les royalties, à leurs financeurs. En effet, en contrepartie de leurs apports, les investisseurs ne reçoivent pas une part du capital mais un pourcentage sur les ventes réalisées par la société. Ce pourcentage est reversé de manière trimestrielle pendant environ 5 ans. Le taux de rémunération rembourse entre 1,5 et 2 fois l’apport des investisseurs. Les investisseurs bénéficient donc d’un retour sur investissement rapide et lié au succès du projet auquel ils ont cru avant le lancement.

Les points forts des royalties en Love money

Le principal intérêt pour le porteur de projet réside dans le fait d’obtenir un financement sans avoir à ouvrir son capital. Il reste donc le seul propriétaire de son entreprise.

Ce financement par royalties permet à l’entrepreneur de lever des fonds rapidement. Il reversera ensuite une partie du chiffre d’affaires de son entreprise à ses investisseurs sur une période limitée.

Vos investisseurs seront, de plus, davantage investis étant donné que leur « rémunération » dépendra du succès de votre entreprise. S’ils investissent dans votre projet, c’est qu’ils y croient réellement.

Enfin, avec le financement par royalties, il n’y a plus besoin de rédiger un pacte d’associés ou de négocier la valorisation de son entreprise… Cela permet donc de gagner du temps et de l’argent qui pourront être entièrement consacrés à votre activité. 

 

Vous souhaitez avoir davantage d’informations sur le principe de la love money ou du financement par royalties ? Contactez gratuitement un expert-comptable du Groupe SECAB !